Le caractère du Golden Retriever : ce qu'il faut savoir (2024)

Sommaire

  1. 1.Proximité avec ses maîtres
  2. 2.Capacité à rester seul
  3. 3.Entente avec les enfants
  4. 4.Entente avec les personnes inconnues
  5. 5.Instinct protecteur
  6. 6.Tempérament dominant
  7. 7.Obéissance
  8. 8.Besoin d'exercice
  9. 9.Activités recommandées
  10. 10.Capacité de travail
  11. 11.Risque de fugue
  12. 12.Risque de dégâts
  13. 13.Niveau sonore
  14. 14.Adaptation au changement
  15. 15.Entente avec les autres chiens
  16. 16.Entente avec les chats
  17. 17.Entente avec les autres espèces

Partager

Le Golden Retriever est-il proche de ses maîtres ?

Très proche de ses maîtres, le Golden Retriever adore les interactions avec les siens, car elles lui permettent à la fois de se dépenser et de satisfaire son besoin d’être à leur contact.

Il est donc généralement toujours partant pour partager avec eux des activités ludiques (par exemple rapporter un objet qu’on lui lance), des promenades régulières ou encore des moments de tendresse .

Le Golden Retriever peut-il rester seul ?

Pour être totalement épanoui, le Golden Retriever a besoin de la présence des siens. Il supporte très mal la solitude: le laisser seul pendant une longue période peut le rendre malheureux et l’amener à commettre des dégâts à la maison, à la fois pour passer le temps et pour évacuer son stress.

Lui faire partager son foyer avec un petit compagnon canin ou félin est un bon moyen de rendre les absences de ses maîtres moins pénibles pour lui, mais celles-ci doivent dans tous les cas rester limitées en nombre et en durée.

Article détaillé : L'anxiété de séparation chez le chien

Entente du Golden Retriever avec les enfants

Le Golden Retriever est un grand ami des enfants, appréciant aussi bien ceux qui appartiennent à son cercle familial que ceux qui n’en font pas partie. Il s’adapte parfaitement à leur curiosité et leur gaucherie, sous réserve d’avoir été bien socialisé.

Néanmoins, il est important de ne jamais le laisser sans surveillance avec un tout-petit. En effet, celui-ci pourrait involontairement se montrer maladroit à son encontre, voire lui faire mal ou lui faire peur: dans tous les cas, il y a un risque de réaction un peu vive, et donc d’accident. Du reste, qu’il se comporte ainsi en réaction à ce qu’il perçoit comme une agression ou simplement par excitation, un Golden Retriever un peu agité peut facilement renverser un jeune enfant, et ce faisant le blesser. Pour le bien-être et la sécurité de l’un comme de l’autre, mieux vaut donc surveiller constamment leurs interactions.

D'ailleurs, dès que leur âge le permet, il est important d’apprendre aux plus jeunes comment se comporter en présence d’un chien et interagir respectueusement avec lui. En particulier, connaître ses besoins fondamentaux et comprendre son langage corporel est essentiel pour que règne un climat de cohabitation respectueuse au sein de la famille.

À l’inverse, le fait que ce chien soit très joueur est évidemment une bonne chose pour les enfants, mais un travail de pédagogie est également nécessaire le concernant afin qu’il fasse bien la distinction entre ses jouets et ceux de ces derniers, de manière à éviter toute rivalité inutile et de possibles accidents.

Dossier : Le chien et les enfants

Entente du Golden Retriever avec les inconnus

Le Golden Retriever est un vrai comique et ne vit que pour le jeu. En outre, il est généralement doux et gentil, ne rêvant que de plaire à tout le monde. Prêt à tout pour attirer l’attention, il se montre câlin avec tous, même les étrangers : pour lui, tout nouvel humain dont il fait la connaissance est un partenaire d’amusement supplémentaire.

Autant dire que faire de nouvelles rencontres au gré de ses sorties est pour lui un plaisir, voire nécessaire à son bien-être mental.

Le Golden Retriever est-il protecteur ?

Le Golden Retriever est jovial et facile à aborder, tant il adore faire plaisir à tous ceux qu’il croise. Toutefois, s’il est indéniablement peu farouche, il est aussi protecteur envers ses maîtres. Il peut ainsi aboyer à l’approche d’un intrus près de sa propriété, tout en agitant joyeusement la queue. Dans le cas d’un danger imminent, il ne manque pas d’émettre des grognements persistants pour avertir ses maîtres. En outre, sa loyauté fait qu’il n’hésite pas à se placer entre eux et la menace : personne qu’il perçoit comme un agresseur, bête sauvage…

Le Golden Retriever est-il dominant ?

Le Golden Retriever prend sans aucun problème la place de dominé, sous réserve que ses maîtres soient un tant soit peu en mesure de s’affirmer. Le risque qu’il se montre excité et indiscipliné existe surtout quand il est encore jeune, surtout si on ne sait pas lui fixer des règles claires et cohérentes.

Article détaillé : Le chien soumis : caractère, risque, éducation...

Le Golden Retriever est-il obéissant ?

Dès lors qu’il a été correctement éduqué, le Golden Retriever ne demande qu’à faire plaisir à ses maîtres, et se montre des plus obéissants.

Pour que ce soit effectivement le cas, et donc pour qu’il soit un compagnon calme et agréable à vivre, il est nécessaire de débuter son éducation dès son plus jeune âge afin d’atténuer son tempérament exalté et rebelle. C’est crucial pour une cohabitation harmonieuse tout au long des années qui suivent : par conséquent, si on manque d’expérience ou d’assurance, il ne faut pas hésiter à solliciter l’aide d’un éducateur canin professionnel.

Article détaillé : Comportement et obéissance du chien

Besoin d'exercice du Golden Retriever

Comme pour n’importe quelle race, le besoin d’exercice d’un Golden Retriever dépend de son âge, de son poids et de sa santé.

Un adulte en bonne condition physique doit pouvoir se dépenser au moins une heure et demie par jour pour être bien dans ses pattes et dans sa tête. Il est néanmoins capable de bien plus: le Golden est endurant et peut parfaitement gambader dehors des journées entières si ses maîtres lui en donnent l’opportunité.

Dans le cas d’un chiot, la barre doit être fixée moins haut à la fois en termes de durée et d’intensité des efforts, ne serait-ce que du fait de sa fragilité et de sa moindre endurance.

De l’autre côté de la pyramide des âges, un Golden âgé de 8 ans ou plus a moins d’énergie mais apprécie toujours les promenades, même si elles sont plus courtes et plus lentes.

En tout état de cause, dès lors qu’un chien n’est pas suffisamment en mesure de se dépenser, il risque de développer divers troubles du comportement et devenir difficile à vivre: destruction d’objets, agressivité, aboiements excessifs, agitation nocturne...

Activités recommandées pour un Golden Retriever

Le Golden Retriever est un animal actif, toujours prêt à se lancer dans toutes sortes d’activités.

Cela inclut bien sûr les simples promenades: qu’elles durent quelques dizaines de minutes ou plusieurs heures, il est généralement toujours ravi de voir du pays – et éventuellement du monde.

Elles peuvent être l’occasion de lui lancer des objets et lui demander de les rapporter: comme il est très joueur et a été créé initialement pour le rapport à la chasse, ce genre de jeux ne manquent jamais de l’émoustiller.

Plus généralement, le faire courir s’avère idéal pour développer son endurance et épuiser son énergie. Que ce soit durant une séance de jogging, derrière un vélo ou sur un tapis d’entraînement, il apprécie ces moments passés avec son maître.

Mettre à l’épreuve son agilitéest un autre moyen judicieux de le divertir. On peut le faire par exemple à travers du discdog, du flyball ou encore du saut d’obstacles. Il est d’ailleurs tout à fait possible de le faire concourir dans toutes sortes de compétitions de sport canin.

Le travail sur les odeurs est également très adapté pour lui, et aide à ce qu’il ait «une tête saine dans un corps sain».

Enfin, avec son pelage double couche, le Golden est parfaitement à l’aise en milieu aquatique – et justement, il adore nager. Il s’épanouit aussi bien dans les larges plans d’eau (lacs, étangs, rivières ou ruisseaux à faible courant) que dans une piscine ou une pataugeoire installée dans le jardin. Il accompagne aussi avec joie ses maîtres dans leurs activités nautiques, comme le paddle ou le kayak. Enfin, on peut aussi par exemple lui faire faire du dock diving.

Ainsi, ce n’est pas le choix qui manque pour occuper un Golden Retriever, et ce faisant satisfaire son besoin de stimulation physique et intellectuelle. C’est une bonne chose, car ce dernier est conséquent.

Dossier : Faire des activités avec son chien

Capacité de travail du Golden Retriever

Le Golden Retriever fut développé initialement pour rapporter le gibier, seul ou avec des congénères. Il continue de nos jours d’exceller pour cet usage. Du reste, si son maître pratique cette activité en compagnie d’autres chasseurs, il entretient généralement de bonnes relations tant avec ces derniers qu’avec leurs compagnons.

Pour autant, les usages du chien se sont largement diversifiés depuis le 19ème siècle. Le Golden s’inscrit clairement dans cette tendance: comme il est intelligent et assez facile à éduquer, il est possible de le former à toutes sortes de tâches.

Ainsi, sa capacité de travail héritée de son usage initial comme rapporteur de gibier est aujourd’hui mise au service de l’Homme dans de nombreux autres rôles: assister des personnes handicapées, soutenir des personnes fragiles dans le cadre de séances de zoothérapie, rechercher des disparus (sur terre et dans l’eau), détecter des explosifs ou des substances illicites...

Le Golden Retriever est-il fugueur ?

Le Golden Retriever s’attache généralement beaucoup à sa famille, et n’a donc normalement aucune velléité de fuite.

Il peut toutefois avoir envie de prendre le large dans certaines situations particulières: s’il n’est pas assez stimulé et s’ennuie, s’il souffre d’angoisse de séparation, ou encore si l’ambiance familiale est tendue au point de lui faire peur.

Dans de rares cas, il peut aussi être tenté de se lancer à la poursuite d’une proie qui passerait près de lui ou de suivre une odeur alléchante de nourriture.

En outre, une femelle en chaleur peut partir à la recherche d’un partenaire avec qui se reproduire. À l’inverse, un mâle non stérilisé peut quitter son territoire afin de se mettre en quête d’une compagne.

Par conséquent, une certaine prudence reste de mise.

Si l’on dispose d’un jardin, celle-ci impose d’installer une clôture, pour éviter toute mauvaise surprise.

Concernant les sorties, ce serait dommage de le tenir systématiquement en laisse, lui qui a tant besoin de se dépenser pour être bien dans ses pattes et dans sa tête. L’idéal est donc de le laisser gambader librement dans les endroits où cela est permis et sans danger (pour lui ainsi que pour les autres animaux), mais de l’équiper d’un collier GPS. Ainsi, on peut à tout moment savoir où il est et le retrouver facilement s’il s’éloigne un peu trop.

Le Golden Retriever est-il destructeur ?

Le Golden Retriever est une boule d’affection… mais aussi d’énergie. Par conséquent, même s’il est minime, le risque qu’il commette des dégâts n’est jamais nul – en particulier si le logement est assez encombré.

En prendre soin au mieux permet normalement d’éviter toute destruction volontaire. Cela suppose de veiller à le nourrir correctement, à suivre de près sa santé, à lui offrir de l’attention et de l’affection, à lui permettre de se dépenser suffisamment mais aussi à le stimuler intellectuellement, notamment via la rencontre de toutes sortes de personnes et de congénères - voire de représentants d’autres espèces.

Il faut aussi savoir qu’il a tendance à creuser des trous, et n’est donc pas forcément recommandé pour les personnes passionnées de jardinage ou qui tiennent beaucoup à ce que leur jardin soit irréprochable. Néanmoins, il est possible de lui réserver un endroit où il peut s’en donner à cœur joie et lui apprendre à ne pas le faire ailleurs.

Niveau sonore du Golden Retriever

Le Golden Retriever est un chien plutôt discret, mais il n’hésite pas à aboyer si le besoin s’en fait sentir. C’est le cas notamment à l’approche d’un étranger, de manière à prévenir ses maîtres. Il peut aussi le faire simplement pour attirer l’attention quand il se sent délaissé et aimerait qu’on s’occupe de lui.

Adaptation au changement du Golden Retriever

Le Golden Retriever aime passer du temps avec les membres de sa famille, aussi bien à la maison qu’en dehors.

Il apprécie de les suivre dans leurs escapades, que ce soit le temps d’un week-end ou d'une poignée de jours de vacances. Cela lui permet de découvrir de nouvelles odeurs, d’explorer de nouveaux endroits et éventuellement de vivre de nouvelles expériences, tout en étant auprès des siens. Dès lors que les conditions sont remplies pour que ses besoins soient satisfaits et qu’il soit en sécurité, il ne faut donc pas hésiter à l’emmener : s'éloignerbrièvement de son domicile ne devrait alors pas ledéranger outre mesure.

En revanche, il peut être perturbé par un déménagement. Le jour J, mieux vaut le tenir éloigné de toute l’effervescence des allées et venues, idéalement en le confiant à un proche qu’il connaît bien. Par ailleurs, comme il est important pour lui d’évoluer dans un environnement familier, il est recommandé de lui faire découvrir sa nouvelle maison en amont, en l’emmenant la visiter et découvrir les environs. Enfin, lors de l’emménagement, il est important de mettre immédiatement à sa disposition tous les objets participant à son confort routinier: jouets, doudous, panier... Cela l’aide à trouver rapidement ses marques.

De la même manière, il est recommandé d’emporter certains de ses objets (ou au moins ses jouets préférés) lors d’un séjour prolongé en dehors de son domicile – par exemple au cours des vacances.

Concernant l’arrivée d’un nouveau membre humain ou animal dans sa famille, il a toutes les chances d’accueillir celui-ci avec joie, dès lors que trois conditions sont remplies. En premier lieu, il doit pouvoir garder sa routine habituelle (sorties et autres activités, horaires de repas…) ainsi que sa relation avec son maître - et notamment continuer à recevoir une bonne dose de tendresse de la part de ce dernier. Ensuite, son espace personnel doit être préservé. Enfin, il est nécessaire évidemment que le nouveau venu se comporte respectueusement à son égard.

Finalement, il convient d’avoir en tête que le Golden a une capacité d'empathie qui lui permet de créer un lien très fort avec ses maîtres: quelle que soit la situation, l’essentiel pour lui est que celui-ci soit préservé. Dès lors que c’est le cas, il y a de grandes chances que tout se passe bien.

En revanche, cela implique qu’un changement de propriétaire est difficile à vivre pour lui, d’autant que cela bouleverse aussi ses repères et ses habitudes. Il a alors besoin de temps, mais aussi et surtout de beaucoup d’attention et patience de la part de ses nouveaux maîtres pour finir par s’adapter à cette nouvelle vie.

Entente du Golden Retriever avec les autres chiens

Le Golden Retriever supporte mal les absences de ses maîtres, mais lui faire partager son foyer avec un autre chien est un excellent moyen de rendre ces dernières plus supportables: il s’entend généralement bien avec ses congénères.

Néanmoins, si on adopte effectivement un chien supplémentaire, l’introduction de celui-ci dans le foyer doit s’effectuer par étapes. En effet, malgré son tempérament affable, il peut se montrer jaloux et confus - au moins dans un premier temps.

Si le nouveau venu est déjà adulte, mieux vaut organiser la première rencontre à l’extérieur, en territoire neutre. Cela permet qu’ils fassent connaissance sereinement, sans que le Golden ne cherche à défendre sa maison.

S’il s’agit d’un chiot, on peut le faire au domicile, mais il faut être bien présent durant la phase de découverte réciproque et superviser leurs interactions jusqu’à ce que le Golden comprenne que le nouveau venu est inoffensif et l’accepte parfaitement.

Quant aux congénères qu’il rencontre au cours d’une promenade ou d’une quelconque activité, sa nature curieuse prend généralement le dessus. Dès lors qu’il est bien socialisé, qu’il n’a pas subi de traumatisme lors d’interactions avec ses semblables et bien sûr que l’autre chien ne se montre pas délibérément agressif, il a de grandes chances de faire un camarade de jeu très enthousiaste.

Dossier : Les relations entre chiens

Entente du Golden Retriever avec les chats

Le Golden Retriever peut facilement accepter l’arrivée d’un chat dans son foyer s’il a bien été socialisé à l’espèce féline étant chiot, et est habitué à rencontrer ses représentants. Cela dit, aussi accueillant soit-il, il a besoin d’un temps d’adaptation pour s’habituer à la présence du nouveau venu, en particulier si celui-ci est déjà adulte. Dès lors qu’on veille à introduire le petit félin en territoire neutre (c’est-à-dire en dehors du domicile), à ce que chacun ait son espace propre et qu’on fait montre de patience, les deux compagnons n’ont que de bonnes raisons de s’entendre.

L’idéal est néanmoins qu’ils grandissent ensemble, c’est-à-dire que le Golden soit habitué à son petit compagnon dès son plus jeune âge – voire dès son arrivée dans le foyer. Ainsi, il le considère comme un membre à part entière de sa famille, et n’a aucun problème pour s’entendre avec lui.

Les choses sont très différentes pour ceux qu’il ne connaît pas et qu’il serait amené à croiser lors de ses sorties – voire qui s’inviteraient chez lui, par exemple à l’occasion de la visite d’un ami. En effet, le Golden Retriever reste un chasseur, doté qui plus est d’un odorat puissant lui permettant de sentir l’animal avant même de le voir. Si aucune introduction préalable n’a lieu, il y a de grandes chances qu’il écoute son instinct de prédation et soit tenté de le poursuivre.

Dossier : Les relations entre chiens et chats

Entente du Golden Retriever les autres espèces

Doté d’un bon odorat et créé pour rapporter le gibier, le Golden Retriever est tout à fait susceptible de se lancer à la poursuite puis de tuer un rongeur ou un oiseau qui passerait près de son museau même s’il ne ressent pas le besoin de s’en nourrir, par simple instinct de prédation. Le cas échéant, il y a même de grandes chances qu’il vienne ensuite déposer fièrement le produit de sa chasse aux pieds de son maître.

Ce comportement peut s’avérer dangereux pour sa santé, car il existe alors un risque de contracter des maladies. En outre, il peut rendre les promenades et autres sorties particulièrement pénibles, s’il ne cesse de tirer sur la laisse voire de fuguer. Par conséquent, à moins bien sûr qu’il ne soit utilisé pour la chasse, il est préférable d’apprendre dès son plus jeune âge au Golden Retriever à ne pas poursuivre les petits animaux. Les activités extérieures ne sont ainsi plus sources de stress inutile et il devient possible de le laisser évoluer sans laisse, à condition qu’il soit réceptif au rappel.

Pour autant, il n’est pas impossible de faire vivre un Golden Retriever avec un rongeur ou un oiseau: une cohabitation sereine est tout à fait envisageable, dès lors qu’il considère le petit animal comme un membre de sa famille et non comme une proie potentielle. Évidemment, c’est d’autant plus facilement le cas s’il est habitué à le côtoyer depuis son plus jeune âge. Dans tous les cas, il est nécessaire de lui présenter le petit animal progressivement, afin que la cohabitation s’installe sereinement. Très intelligent, le Golden comprend facilement qu’il fait partie de la meute familiale, et finit normalement par l’accepter.

Néanmoins, il ne faut jamais perdre de vue que ce chien est à la fois joueur et énergique: il peut donc être sans le vouloir un danger pour son petit compagnon, et le blesser involontairement – voire pire. Mieux vaut éviter de les laisser seuls ensemble sans surveillance, pour éviter tout drame.

Dossier : Les relations entre le chien et les autres espèces

Partager

Tout savoir sur le Golden Retriever

ApparenceVariétésHistoireCaractèreÉducationFoyer idéal

SantéReproductionEntretienAlimentationUsagesPrix

HybridesPopularitéDivers

Insights, advice, suggestions, feedback and comments from experts

Le Golden Retriever est une race de chien connue pour sa proximité avec ses maîtres, sa capacité à rester seul, son entente avec les enfants, son entente avec les personnes inconnues, son instinct protecteur, son tempérament dominant, son obéissance, son besoin d'exercice, les activités recommandées, sa capacité de travail, le risque de fugue, le risque de dégâts, le niveau sonore, son adaptation au changement, son entente avec les autres chiens, son entente avec les chats, et son entente avec les autres espèces.

Proximité avec ses maîtres

Le Golden Retriever est très proche de ses maîtres et adore les interactions avec eux. Il aime partager des activités ludiques, des promenades régulières et des moments de tendresse [[1]].

Capacité à rester seul

Le Golden Retriever a besoin de la présence de ses maîtres pour être totalement épanoui. Il supporte mal la solitude et peut devenir malheureux s'il est laissé seul pendant une longue période. La présence d'un autre chien ou d'un chat peut rendre les absences moins pénibles, mais celles-ci doivent rester limitées en nombre et en durée [[2]].

Entente avec les enfants

Le Golden Retriever est un grand ami des enfants, qu'ils fassent partie de sa famille ou non. Il s'adapte bien à leur curiosité et à leur gaucherie, à condition d'avoir été bien socialisé. Il est important de ne jamais laisser un tout-petit seul avec le chien et d'apprendre aux enfants comment se comporter en présence d'un chien [[3]].

Entente avec les personnes inconnues

Le Golden Retriever est généralement doux, gentil et prêt à plaire à tout le monde. Il se montre câlin avec les étrangers et apprécie de faire de nouvelles rencontres lors de ses sorties [[4]].

Instinct protecteur

Le Golden Retriever est protecteur envers ses maîtres. Il peut aboyer à l'approche d'un intrus près de sa propriété et émettre des grognements persistants en cas de danger imminent. Il n'hésite pas à se placer entre ses maîtres et la menace [[5]].

Tempérament dominant

Le Golden Retriever accepte volontiers la place de dominé, mais peut se montrer excité et indiscipliné lorsqu'il est jeune. Il est important de lui fixer des règles claires et cohérentes dès son plus jeune âge [[6]].

Obéissance

Le Golden Retriever est obéissant lorsqu'il a été correctement éduqué. Il est important de commencer son éducation dès son plus jeune âge pour atténuer son tempérament exalté et rebelle. Si nécessaire, il est recommandé de faire appel à un éducateur canin professionnel [[7]].

Besoin d'exercice

Le besoin d'exercice d'un Golden Retriever dépend de son âge, de son poids et de sa santé. Un adulte en bonne condition physique doit pouvoir se dépenser au moins une heure et demie par jour. Le Golden Retriever est endurant et peut passer des journées entières à gambader s'il en a l'opportunité. Les chiots ont besoin d'efforts moins intenses en raison de leur fragilité. Les Golden Retrievers âgés de 8 ans ou plus ont moins d'énergie mais apprécient toujours les promenades [[8]].

Activités recommandées

Le Golden Retriever est un chien actif qui aime se lancer dans toutes sortes d'activités. Les promenades, le jeu de lancer et rapporter des objets, la course, les activités d'agilité, le travail sur les odeurs et la natation sont des activités recommandées pour satisfaire son besoin de stimulation physique et intellectuelle [[9]].

Capacité de travail

Le Golden Retriever a été initialement développé pour rapporter le gibier et excelle dans ce rôle. Il peut également être formé à d'autres tâches, telles que l'assistance aux personnes handicapées, la zoothérapie, la recherche de personnes disparues, la détection d'explosifs ou de substances illicites [[10]].

Risque de fugue

Le Golden Retriever s'attache généralement beaucoup à sa famille et n'a pas tendance à fuguer. Cependant, dans certaines situations particulières, comme l'ennui, l'angoisse de séparation ou la présence d'une femelle en chaleur, il peut être tenté de prendre le large. Il est recommandé de prendre des précautions, comme installer une clôture dans le jardin et équiper le chien d'un collier GPS lors des sorties [[11]].

Risque de dégâts

Le Golden Retriever est une race énergique et peut commettre des dégâts s'il n'est pas suffisamment stimulé. Il est important de veiller à sa santé, de lui offrir de l'attention, de lui permettre de se dépenser et de le stimuler intellectuellement. Il a tendance à creuser des trous, il est donc préférable de lui réserver un endroit spécifique pour cette activité [[12]].

Niveau sonore

Le Golden Retriever est généralement discret, mais peut aboyer pour attirer l'attention ou prévenir ses maîtres de l'approche d'un étranger [[13]].

Adaptation au changement

Le Golden Retriever aime passer du temps avec sa famille, que ce soit à la maison ou en dehors. Il apprécie les escapades et peut s'adapter à de nouveaux environnements tant que ses besoins sont satisfaits et qu'il est en sécurité. Un déménagement peut être perturbant pour lui, il est donc recommandé de lui faire découvrir sa nouvelle maison en amont et de lui fournir ses objets familiers dès l'emménagement [[14]].

Entente avec les autres chiens

Le Golden Retriever s'entend généralement bien avec les autres chiens. L'introduction d'un nouveau chien dans le foyer doit se faire progressivement, en particulier si le nouveau venu est adulte. Les rencontres avec d'autres chiens lors des promenades sont généralement bien acceptées, à condition que le Golden Retriever soit bien socialisé [[15]].

Entente avec les chats

Le Golden Retriever peut s'entendre avec les chats s'il a été bien socialisé dès son plus jeune âge. L'introduction d'un chat dans le foyer doit se faire progressivement et il est important de veiller à ce que chacun ait son espace propre. Il est recommandé de présenter le chat au chien en territoire neutre. Il est préférable de ne pas laisser le chien et le chat seuls ensemble sans surveillance [[16]].

Entente avec les autres espèces

Le Golden Retriever peut poursuivre et tuer des petits animaux en raison de son instinct de prédation. Il est préférable de lui apprendre dès son plus jeune âge à ne pas poursuivre les petits animaux. Une cohabitation sereine avec d'autres espèces est possible si le Golden Retriever considère ces animaux comme des membres de sa famille et non comme des proies potentielles. Il est important de superviser les interactions entre le chien et les autres espèces pour éviter les accidents [[17]].

Ces informations sont basées sur des résultats de recherche fournis par You.com.

Le caractère du Golden Retriever : ce qu'il faut savoir (2024)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Maia Crooks Jr

Last Updated:

Views: 5990

Rating: 4.2 / 5 (43 voted)

Reviews: 82% of readers found this page helpful

Author information

Name: Maia Crooks Jr

Birthday: 1997-09-21

Address: 93119 Joseph Street, Peggyfurt, NC 11582

Phone: +2983088926881

Job: Principal Design Liaison

Hobby: Web surfing, Skiing, role-playing games, Sketching, Polo, Sewing, Genealogy

Introduction: My name is Maia Crooks Jr, I am a homely, joyous, shiny, successful, hilarious, thoughtful, joyous person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.